Comment ça marche les couches lavables ?

Bien comprendre chaque système de couche lavable – TE1, TE2, TE3, couche classique, couche plate ou préplate… On peut avoir une légère impression de vertige quand on découvre le monde des couches lavables. Ici vous saurez tout sur les différents systèmes de couches lavables, sur les matières, mais aussi sur les accessoires qui simplifient la vie. Pour faire un choix éclairé au moment de s’équiper. Et malgré tout ce qu’on peut lire ou entendre, c’est simple !

 

  1. Le principe de base : un absorbant dans une enveloppe imperméable
  2. Les différents systèmes de couche lavable
  3. Changer un bébé en couche lavable
  4. Les accessoires qui simplifient la vie au quotidien
  5. Testez avant de vous équiper
  6. Toutes les réponses à vos questions sur le fonctionnement des couches lavables

 

1. Principe de base : un absorbant dans une enveloppe imperméable

Quel que soit le système, une couche lavable se compose toujours des éléments suivants :

+ + +
Une partie imperméable qui empêche les fuites. Elle peut faire partie intégrante de la couche, en être détachable, ou même être vendue séparément. On l’appellera « culotte de protection » quand elle est indépendante de l’absorbant.   Une partie absorbante qui retient les liquides.

On l’appelle « insert« , quand elle est détachable, ou « couche » quand elle est préformée et vendue seule. 
  Un absorbant de complément (ou doublure ou booster) pour renforcer l’absorption (par exemple, pour la nuit).   Un voile de protection (ou feuillet de protection) 

lavable ou jetable, pour faciliter l’évacuation des selles ou protéger les fesses de l’humidité.

Pour la partie absorbante, il peut s’agir de la doublure intérieure de la couche, ou encore d’une couche classique, d’un insert absorbant à glisser dans un enveloppe imperméable, ou encore d’un lange.


La partie imperméable peut faire partie intégrante de la couche, en être détachable, ou même être vendue séparément. Il peut s’agir tout simplement de la matière extérieure de la couche, ou d’une culotte de protection, en PUL ou en laine, quand elle est indépendante de l’absorbant. 


Pour les absorbants de complément (ou « boosters » ou « doublures ») comme pour les voiles de protection, il en existe de nombreux modèles, en fonction des matières, des performances, des tailles. Les performances d’absorption sont bien entendu très étroitement dépendantes des matières choisies.

Tout savoir sur les doublures

Tout savoir sur les voiles de protection

 

2. Les différents systèmes de couches lavables

La partie absorbante et la partie imperméable peuvent ne faire qu’un, ou être séparables, voire être vendues complètement séparément. C’est notamment ce qui va distinguer les différents systèmes de couches.


Système de couche lavable 1

La couche lavable TE1 (tout-en-un) intégrale

Système de couche lavable TE1
Couche TE1 Lulu Nature

  La couche lavable TE1 intégrale est une couche tout-en-un dont la partie absorbante et la partie imperméable sont inséparables, puisqu’elles sont littéralement cousues ensemble. Grâce à sa grande similarité avec la couche jetable, elle est très facile à utiliser même pour les novices : rien à réfléchir, pas d’éléments à monter ou démonter. Elle est idéale en crèche ou chez l’assistante maternelle. On lave à chaque change l’ensemble complet, ce qui peut rendre le séchage un peu long, notamment dans les régions humides. Souvent pas très épaisse, elle fait une bonne couche de jour, mais nécessitera un booster pour la nuit, voire l’utilisation d’une couche de nuit.

Tout savoir sur les TE1 intégrales 

Système de couche lavable 2

Système de couche lavable TE1 à poche
TE1 à poche Bambino Mio

La couche lavable TE1 (tout-en-un) à poche

   La couche lavable TE1 à poche, variante de la TE1 intégrale : ici la partie absorbante (qu’on appelle alors « insert ») s’enfile dans une poche cousue dans la partie imperméable. Aussi rapide et facile à utiliser que la TE1 intégrale, elle a l’avantage de sécher plus rapidement, puisqu’on peut séparer les 2 morceaux. Comme pour l’intégrale, tout le système doit néanmoins être lavé à chaque change, car la poche qui contient l’insert est en contact avec l’urine et les selles.

Tout savoir sur les TE1 à poche

Système de couche lavable 3

La couche lavable TE2 (tout-en-2)

Système de couche lavable TE2
Couche TE2 EcoCouche Lulu Nature

    La couche lavable TE2 ressemble beaucoup à la TE1 à poche. Elle est constituée d’une partie imperméable, en général en PUL, sur laquelle se pose un insert absorbant. Dans certains modèles, il est maintenu par une pression ou un rabat. Contrairement à la TE1 à poche, sauf accident, on peut se resservir de la partie imperméable plusieurs fois avant de la laver, puisqu’elle n’est pas en contact avec les fesses de bébé. Le temps de séchage est donc plus rapide. Ce système peut être utilisé comme une TE1, chez la nounou ou les grands-parents, en assemblant à l’avance inserts et culottes imperméables. Les TE2 font de bonnes couches de jour, et peuvent être renforcées d’un booster pour la nuit.

Tout savoir sur les TE2

Système de couche lavable 4

La couche lavable TE3 (tout-en-3)

1/ absorbants Hamac

 

Les TE3, comme « tout-en-3 », sont la dernière génération de couches lavables. Elles sont constituées de 3 éléments :

  • la partie absorbante est un insert (1)
  • qui se dépose dans une nacelle imperméable (2),
  • qui elle-même se fixe sur la culotte (3), imperméable elle aussi.
2/ Nacelle TMAC Hamac

On les appelle aussi « hybrides » parce qu’on peut placer dans la nacelle un insert lavable ou jetable : pratique pour les voyages ou les vacances, quand on n’est pas sûr des conditions de lavage. Sauf accident, la culotte peut se garder d’un change sur l’autre. L’insert lavable se remplace, tandis que le jetable est mis à la poubelle ou composté (selon les marques).

 

Système de couche lavable TE3
3/ Culotte TMAC Hamac

Entièrement démontable, la couche TE3 sèche rapidement. Toutefois, elle nécessite plus de manipulations à l’assemblage : il faudra prévoir de monter les couches à l’avance pour la baby-sitter ou papi-mamie, s’ils ne sont pas complètement rodés.

 

 

Tout savoir sur les TE3

Système de couche lavable 5

Couche classique + culotte de protection

Système de couche lavable couche classique
Couche classique Petit Lulu

  Dans ce système, on utilise 2 éléments totalement séparés, qui peuvent même être de marques différentes : une couche classique comme absorbant et une culotte de protection pour imperméabiliser le tout. Une couche lavable dite « classique » est une couche entièrement en tissu, préformée et élastiquée aux cuisses. Généralement faite de coton, ou bambou et coton

Culotte de protection Lulu Nature

mélangés, elle est hyper absorbante mais elle n’est pas étanche. On porte par-dessus une culotte en PUL ou un shorty en laine pour éviter les fuites. Ce système est le plus absorbant de tous et permet de se resservir plusieurs fois de la partie imperméable avant lavage. En contrepartie, il est un peu volumineux, donc idéal pour la nuit, les siestes, ou les longs trajets.

Tout savoir sur les couches classiques

Tout savoir sur les couches de nuit


Système de couche lavable 6

Lange + culotte de protection

  Comme dans le système précédent, on a ici 2 éléments indépendants. Comme absorbant on utilise cette fois un lange : préplié ou non, il se ferme par un nouage ou un snappi. Comme la couche classique, il est très absorbant mais pas étanche, et doit donc être porté avec une culotte de protection imperméable (en PUL ou souvent en laine).

Lange à nouer Disana
Shorty laine Disana

Cette formule connait un grand engouement actuellement  car

  • elle permet un change 100% naturel, grâce notamment aux sarouels, shortys et culottes en laine.
  • c’est le système le plus économique.
  • c’est la formule la plus confortable, idéale pour les nouveau-nés (pas d’attaches, pas de pressions, des matières très souples…).

Plus volumineuse, cette solution est aussi de loin la plus absorbante, si on souhaite éviter l’effet « gros popotin » on pourra : 

  • choisir des langes à taille afin de s’adapter à la taille de bébé
  • choisir des couches plates, lange coupé à la forme d’une couche qui sera très absorbante mais moins volumineuse
Tout savoir sur le lange à nouer

Tout savoir sur le lange bébé


En résumé

 
TE1 intégrale
TE1 à poche
TE2 avec inserts
TE2 à nacelle
TE2 avec lange
TE3 à nacelle
Couche classique + Culotte de protection
Lange à nouer + culotte en laine

Il est judicieux de mixer différents systèmes pour adapter les changes aux différents moments de la journée : TE1 pour la crèche, couches classiques + culottes pour la nuit ou les longues siestes à la maison. Quel modèle choisir ? Pour quel usage ? Combien m’en faut-il ? Retrouvez tous nos conseils dans la rubrique Bien s’équiper en couches lavables.

Couches à taille ou couche évolutives ?

Selon les modèles et les marques, les couches peuvent être à taille réglable : par un système de pressions on adapte la taille de la couche tout au long des premières années de bébé, jusqu’à la propreté. D’autres sont proposées en différentes tailles (de XS à XL), ce qui leur permet d’être plus fines et mieux ajustées. Les deux formules ont des avantages et des inconvénients : reportez-vous à notre tableau comparatif pour faire votre choix selon votre budget et vos priorités.

 

3. Comment changer un bébé en couches lavables ?

Qu’on soit en jetable ou en lavable, changer un bébé, surtout quand la couche est un peu pleine, c’est toujours un peu impressionnant au début. Et ça devient parfois acrobatique quand il commence à bouger beaucoup. Mais tous les parents vous le diront : une fois qu’on est rôdé, on peut le faire les yeux fermés ! D’abord on s’assure d’avoir tout sous la main : lingettes lavables, eau ou lotion, sac étanche, couche de rechange, vêtements de rechange si besoin, un petit jouet pour occuper bébé. On retire la couche en évitant de tacher la partie extérieure séparable ou la culotte de protection, elle pourra être réutilisée. On nettoie les fesses de bébé et on l’installe dans un change propre. Ensuite, on s’occupe de la couche sale.

S’il y a des selles, le voile permet de les jeter facilement dans les toilettes.
 
Si le voile est très sale ou usé, on le jette, sinon on le rince et on le stocke dans une petite poubelle ou un filet de lavage en attendant le lavage.
 
On stocke l’absorbant usagé dans un seau ou un sac de stockage. On met de côté la culotte de protection pour l’aérer avant réutilisation. Si elle a été souillée, on la rince si besoin pour enlever le plus gros, et on la met au lavage avec les absorbants.
 
Toutes les 72 h maximum, on lave les couches avec le reste du linge de la famille.
 
On fait sécher absorbants et culottes à l’air libre, ou au sèche-linge doux, selon ce que les matières permettent.
 

On s’assure que tous les éléments sont bien secs avant de remonter ses couches. Et c’est reparti pour un tour !

 

 

4. Les accessoires qui simplifient la vie

Avec un bébé, une bonne organisation est cruciale, notamment pour le change. Quelques accessoires indispensables vous rendront la vie en couches lavables super simple.

Le voile de protection biodégradable Il protège la couche des selles et permet de les jeter facilement aux toilettes, sans s’en mettre plein les doigts. Il peut être lavé et réutilisé plusieurs fois tant qu’il n’est pas trop usé, ou jeté avec les selles dans les toilettes. Attention toutefois aux fosses septiques sensibles et aux canalisations qui peuvent se boucher. Il peut également être composté. On en trouve des épais ou des fins, dans différentes matières pour toujours plus de confort.
L’eau micellaire ou le liniment Quand on n’a pas accès à un point d’eau, l’eau micellaire permet un nettoyage des fesses efficace, naturel et sans rinçage. Sans savon ni alcool, l’eau micellaire assèche moins la peau de bébé que de l’eau seule, et évite ainsi d’avoir à rajouter une crème hydratante. Idéal dans le sac à langer ! Le liniment a le même usage mais il reste un corps gras, à utiliser avec parcimonie pour ne pas encrasser les couches.
L’antibactérien Il en existe sous forme de spray, de poudre, ou d’huile essentielle. Son but est double : il permet d’éviter le développement des bactéries en attendant le lavage en machine. On peut aussi l’ajouter au lavage pour une hygiène irréprochable. Si on opte, pour les huiles essentielles, leur odeur est aussi très agréable et appréciée des bébés.
Le seau et le sac de stockage Près de la table à langer, le seau permet de stocker les couches sales en attendant de les mettre à la machine. Si on manque de place, on peut le remplacer par un sac étanche (en PUL) qui peut se fixer au mur ou au bord de la table. Un 2ème sac étanche, petit modèle, servira lui pour les sorties.
lingettes lavables : économiques et écologiques Les lingettes lavables Economiques, douces, jolies, écologiques, saines pour la peau de bébé (et la vôtre), les lingettes lavables seront vos alliées du quotidien de la naissance à la propreté, et bien au-delà. Prévoir une quantité suffisante pour en avoir toujours sous la main : sac, voiture, salle de bain, chambre… (à mettre sur sa liste au Père Noël !)

 

 

5. Testez avant de vous équiper !

On l’a vu, il existe tout un choix de systèmes de change : matières, systèmes, fermeture, tailles…  Bien identifier ses attentes principales (budget ? aspect pratique ? écologie ? matière naturelle ?) permet de privilégier un type de système : TE1 pour le côté simple ? TE2 pour le séchage rapide ?  Langes et shorties pour les matières naturelles ? Reste ensuite à se déterminer entres des marques ou des modèles. Notre conseil number one : avant d’investir dans tout votre kit de couches, donnez-vous le droit et le temps de tester ! C’est-à-dire d’essayer des choses et de vous rendre qu’elles ne vous conviennent pas… ou de trouver celles qui vous vont parfaitement ! Tout dépendra de

  • la morphologie de votre bébé
  • votre budget
  • votre organisation familiale : mode de garde ? famille nombreuse ?
  • votre style de vie : parents très occupés ? hyper organisés ? souvent en sortie ?

 

Pour aller plus loin

Tester les couches lavables sans se ruiner

Qu’est ce que c’est un kit d’essai couches lavables ?

 

6. Encore des questions sur le fonctionnement des changes lavables ?

Consultez les Questions fréquentes