Blog

Ce produit a bien été ajouté à votre panier

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

Vaccination pour ou contre ?

Publié le : 10/09/2015 17:06:46
Catégories : Actualités Rss feed

Vaccination pour ou contre ?

La vaccination : pourquoi ?

En France comme partout ailleurs, la vaccination reste l'un des meilleurs outils pour prévenir les maladies infectieuses graves. Elle permet de nous protéger contre les différents microbes à l'origine de maladies infectieuses, mais aussi d'éviter la propagation de la maladie à l'ensemble de la population.
Se faire vacciner enfant et à l'âge adulte, c'est éviter beaucoup de maladies infectieuses pour soi et pour les autres. L'OMS estime que la vaccination sauve plus de 3 millions de vies dans le monde chaque année : par exemple, en 2013, l’OMS a recensé 16 personnes qui meurent par heure à cause de la rougeole.


Le calendrier des vaccinations a introduit une simplification importante de la vaccination pour tous, nourrissons, enfants, adolescents et adultes, notamment :

  • Moins d'injections pour tout le monde
    - Pour les nourrissons, la primovaccination se fait avec une injection en moins : deux doses de vaccin espacées de deux mois et un rappel, au lieu de trois doses de vaccin et un rappel.

    - Pour les enfants et les adolescents, une injection en moins : le rappel de vaccination entre 16 et 18 ans contre le diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (dTP) est supprimé.
  • Pour les adultes, des rappels de vaccination dTP à âge fixe : 25 ans, 45 ans, 65 ans, puis tous les 10 ans à partir de 65 ans.

Voici le calendrier 2015 :

 

Mettre ses vaccins à jour tout au long de sa vie:

Il est indispensable de mettre ses vaccins à jour tout au long de sa vie pour être protégé durablement. En effet, de nombreux vaccins nécessitent des rappels réguliers, notamment ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (dTP).
Faites le point régulièrement avec votre médecin traitant et n'oubliez pas de faire inscrire vos vaccinations dans votre carnet de vaccination (ou dans le carnet de santé pour les enfants).

Vos vaccins ne sont pas à jour ?
Pour le rattrapage des vaccinations en retard, il n'est pas nécessaire de tout recommencer, il suffit de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue.

La prise en charge des vaccins et de leur injection

La liste des vaccins pris en charge par l'Assurance Maladie est fixée par arrêté ministériel.
Il s'agit des vaccins dits obligatoires (coqueluche, hépatite, oreillons, rougeole…), ceux qui ne sont pas obligatoires comme ceux nécessaires pour un voyage à l’étranger ne sont pas pris en charge (choléra par exemple mais voyez avec votre mutuelle).

Polémique autour des vaccins

Certains parents refusent de faire vacciner leur enfant car ils craignent la supposée toxicité de certains adjuvants présents dans ces vaccins, en cause l'aluminium dans les vaccins, un lien avec l'autisme, une main-mise des laboratoires. Mais cette décision des parents empêche de ce fait l'entrée en crèche et à l'école maternelle pour ces enfants non vaccinés. En outre, les parents encourent des peines pour s'être soustraits à leurs "obligations légales compromettant la santé, la moralité ou l'éducation" de leur enfant. Ils peuvent risquer jusqu’à deux ans de prison et 30.000 euros d'amende. Des effets secondaires sont bien réels, toutefois la sur-médiatisation de ces effets secondaires éventuels liés aux vaccins pourrait faire oublier les risques des maladies en question". Par exemple, aux États-Unis où les cas de rougeole se multiplient, la contre-attaque pour réhabiliter les vaccins est en marche.

Voici l’exemple d’une campagne de sensibilisation originale en faveur du vaccin pour la rougeole. Ils ont eu l’idée de créer un courrier  spécial : dans une enveloppe rouge estampillée du message  « an important reminder », un message inscrit sur papier blanc attire votre œil « ne pas immuniser sont enfant représente un risque pour nous tous », puis quelques secondes plus tard, des points rouges apparaissent sur ce papier blanc, points rouges représentant la rougeole :

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)