• Spécialiste des couches lavables et de la puériculture depuis 2007
  •  
  • à partir de 29€Livraison gratuite : Livraison gratuite

Ce produit a bien été ajouté à votre panier

Le cododo : un réel bénéfice pour bébé ?

Publié le : 11/07/2017 15:49:03
Catégories : Actualités Rss feed

Le cododo : un réel bénéfice pour bébé ?

Le cododo consiste à partager le même lit que le bébé. De ce fait, le nourrisson reste à côté de la mère qui peut réagir rapidement quand ce dernier se réveille en pleine nuit ou lorsqu’il a envie de téter. Ainsi, la mère arrive à veiller sur l’enfant puisqu’il est à proximité. De plus, cette technique pousse à rassurer le nouveau-né qui n’arrive pas à trouver facilement le sommeil. C’est pour cela que de nombreuses mamans craquent, pour cette pratique même si beaucoup de normes de sécurité doivent être prises en compte.

Le cododo : une proximité mère-enfant qui rassure les deux parties

Le cododo ou co-sleeping en anglais est une pratique qui rassure l’enfant et sa mère. En effet, en plus d’éviter à la mère de se lever de son lit au beau milieu de la nuit pour allaiter l’enfant, il permet de garder un contact avec son nourrisson. Qu’il dorme au milieu des parents, du côté de la mère ou dans un lit « side-car » rattaché au lit parental, le nourrisson dort près de la maman. De ce fait, la maman peut surveiller son enfant et le prendre dans ses bras s’il a du mal à se rendormir.

Faire attention à la sécurité du bébé

Il est important de faire attention à certaines règles et cela pour la sécurité du bébé. Tout d’abord, vous devez vérifier la température de votre chambre. Cette dernière ne doit pas être en deçà de 16° ni en dessus de 18°. Ensuite, prenez garde à la hauteur et à la qualité de votre lit. Il ne doit pas être trop mou. Évitez aussi l’usage d’un matelas à eau. De plus, le lit ne doit pas être trop haut. Vous pouvez placer un matelas à même le sol à côté pour parer à toutes chutes. Si votre lit n’est pas assez plat et ferme, pensez à l’utilisation d’un « side-car ». Vous pourrez alors le coller contre le lit et abaisser la barrière de votre côté. N’oubliez pas d’enlever les oreilles de votre lit. Mais si vous fumez ou en cas de prise d’alcool ou de somnifères, mieux vaut laisser le nourrisson dormir à part dans son berceau.

L’âge limite du cododo : l’enfant doit avoir une chambre à part

La fin de la période de l’allaitement qui peut aller jusqu’à 3 ans maximum marque souvent la limite d’âge du cosleeping. Même si dès l’âge d’un an, il est possible de laisser l’enfant dormir dans son lit. Mais, après le cosleeping, il faut que l’enfant puisse avoir un espace à lui, sa chambre, son propre lit. Afin de préparer cette rupture future avec le lit parental, il est important que la mère familiarise le bébé avec sa chambre, en lui faisant faire la sieste ou ses jeux dans cet espace. 



Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)