Close

Guides

Catégories

Couches jetables et toxicité : le point sur le dossier

Publié le : 07/08/2019 19:28:15
Catégories : Actualités Rss feed

Couches jetables et toxicité : le point sur le dossier

Couches jetables et toxicité : point sur le dossier qui oppose le conseil d’état et l’APS

Il y a quelques jours, nous réagissions sur les réseaux sociaux quant à l’actualité des couches jetables et notamment la polémique actuelle suite au rapport de janvier 2019 de l’Anses qui révèle la « présence de différentes substances chimiques dangereuses » dans les couches pour enfants.

Sujet sensible mais qui nous tient à coeur chez eco bébé, parce que nous sommes nous-même parents et que la santé de nos enfants passe avant tout.

A travers cet article, nous voulions vous retracer les faits et vous faire un état des lieux de la situation.
On ne peut plus accepter qu’aujourd’hui encore, en 2019, des grandes marques distribuent leurs produits chimiques sur le marché, produits chimiques et qui plus est, toxiques pour nos bébés.


toxicité couches jetables

Couches jetables et substances chimiques, rappel des faits.

L’Anses, élément déclencheur du dossier « couches jetables »

En janvier 2019, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, confirme l’étude du magazine « 60 millions de consommateurs » de 2017 à travers un rapport pour le moins alarmant sur la composition des couches à usage unique.

Mais avant de découvrir la merveilleuse recette des industriels, rappelons que nous changeons la couche de nos bébés plus ou moins 5 à 7 fois par jour les 10 premiers mois, et que l’ANSES estime à 4000, le nombre de couches jetables utilisées les 3 premières années de nos enfants.
Ce qui n’est pas RIEN, au vu des résultats de leur analyse. C’est parti….
23 marques de couches jetables ont été évaluées et analysées par des experts de l’ANSES qui confirment la présence d’une soixantaine de substances chimiques « qui peuvent notamment migrer dans l’urine et entrer en contact prolongé avec la peau des bébés ».
Parmi ces substances, des pesticides dont le glyphosate (ingrédient cancérigène et cher à Mosanto) et l’hydrocarbure aromatique polycyclique (aussi présente dans les moteurs diesel), des dioxines mais également plusieurs allergènes.

Après analyse des risques pour la santé de nos petits bouts, l’ANSES constate un dépassement anormal des seuils sanitaire pour plusieurs substances et notamment les substances parfumantes.


couches écologiques jetables

Couches jetables et toxicité : l’APS réagit et attaque l’Etat

Face à ces conclusions inquiétantes, l’Association Pour la Santé des enfants (l’APS) portée par Quentin Guillemain (ex Association des familles victimes du lait contaminé aux salmonelles) attaque l’état et demande le nom et le retrait du marché des marques de couches jetables concernées par ce rapport.
« Quand il y a risque sanitaire, des mesures immédiates doivent être prises et il est de la responsabilité de l’Etat d’informer les parents des marques à éviter »

L’association dénonce également le fait qu’il n’existe pas en France, ni dans l’Union Européenne, de réglementation propre aux couches pour bébé. Alors qu’il en existe une pour les protections hygiéniques par exemple et que celle-ci impose des obligations en terme de sécurité et d’affichage des compositions.

Dans un souci de transparence envers les parents et en soutien à l’APS, la marque écologique Love&Green est à ce jour, la seule à avoir publié à travers un communiqué de presse, les résultats de l’analyse de l’ANSES.
Et sans surprise, ils ne font par partis de ceux qui dépassent les seuils sanitaires.

Couches jetables et substances chimiques, réponse du conseil d’état.

Dans son ordonnance publiée le 15 juillet 2019, le conseil d’état refuse la mesure d’urgence demandé par l’APS des enfants et motive sa décision sur les conclusions de l’ANSES qu’« il n’existe aucune donnée épidémiologique mettant en évidence un risque sanitaire lié au port de couches jetables mais il n’est pas possible d’exclure l’existence d’un tel risque »

Le président de l’association, Quentin Guillemain s’en indigne : « Les couches pour enfants ne font actuellement l’objet d’aucune réglementation spécifique, un rapport scientifique y souligne la présence de substances chimiques cancérigènes et mutagènes et aucune mesure contraignante n’est prise par les autorités publiques, sans que personne ne s’en émeuve, c’est insupportable ! »


A ce jour, nous ne connaissons donc toujours pas le nom des marques concernées par ce rapport.

Face à ce silence et dans le contexte environnemental actuel, nous vous invitons à utiliser des couches jetables écologiques, notamment celles de la marque Tidoo ou Love&Green certifiées écologiques et sans produits toxiques.
Sinon pourquoi ne pas tester les couches lavables petit à petit, les kits sont là pour faire un premier pas vers les couches lavables, alternative saine et écologique pour vos petits bouts.

Parce que la sécurité de nos bébés passe avant tout !

couche écologique



Sources :

https://www.anses.fr/fr/content/présentation-de-lanses
https://www.anses.fr/fr/system/files/CONSO2017SA0019Ra.pdf
https://www.victimeslactalis.fr
http://www.leparisien.fr/societe/sante/substances-toxiques-dans-les-couches-des-parents-attaquent-l-etat-10-06-2019-8090370.php
https://www.sudouest.fr/2019/06/11/couches-toxiques-des-parents-attaquent-l-etat-pour-connaitre-les-marques-concernees-6195367-4696.php


Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Close