• Spécialiste des couches lavables et de la puériculture depuis 2007
  •  
  • à partir de 29€Livraison gratuite : Livraison gratuite
Blog

Ce produit a bien été ajouté à votre panier

Annoncer ou non le sexe et le prénom de son futur enfant ?

Publié le : 17/08/2016 13:36:09
Catégories : Actualités Rss feed

Annoncer ou non le sexe et le prénom de son futur enfant ?

La grossesse est un évènement merveilleux pour un couple. L’excitation est telle que l’envie est grande de partager cette information avec sa famille et ses amis. Toutefois, il est conseillé d’attendre la fin du troisième mois avant d’annoncer la bonne nouvelle à son entourage pour éviter les risques de fausse couche.

Une fois la bonne nouvelle annoncée, les questions fusent concernant le sexe du bébé et son futur prénom.

Les personnes sont curieuses et veulent tout savoir, certaines futures mamans ressentiront ces questionnements comme une intrusion dans leur vie intime alors que d’autres seront heureuses de partager ces informations.

Plusieurs cas de figures se présentent :

  1. Vous pouvez ne pas avoir envie de connaitre le sexe de votre enfant, dans ce cas, les personnes vont pouvoir difficilement vous harceler car vous ne savez rien,
  2. Vous pouvez connaitre le sexe de votre enfant mais ne pas avoir envie de le partager
  3. Vous connaissez le sexe de votre enfant, vous l’annoncez mais refusez de donner le prénom choisi

Dans tous les cas, les gens se montrent parfois insistants et ne comprennent pas nos choix, ce qui est assez agaçant de devoir presque se justifier.

  1. Connaitre ou pas le sexe de son futur enfant ?

Cette décision vous appartient, il n’y en a pas une qui soit mieux que l’autre, nous voulons juste vous apporter les pours et les contres.

La parentalité est une étape importante dans la vie d’un couple et rien nous ne permet d’y être vraiment préparé, parfois le fait de connaitre le sexe de son enfant, permet de se projeter et d’anticiper ses relations avec son enfant, notamment lors du change, un papa peut avoir besoin de s’imaginer en train de changer sa fille, ce qui peut être déroutant ou gênant pour certains d'où une anticipation nécessaire.

Le fait de connaitre le sexe de son futur enfant est une bonne chose mais attention à ne pas se précipiter, car des erreurs sont parfois possibles, une maman victime, a subi cela comme un deuil car elle avait préparé la chambre pour son futur petit garçon qui s’est avéré être une fille !

D’autres parents ne veulent pas connaitre le sexe de leur futur enfant par crainte d’être déçu d'avoir une deuxième fille ou un deuxième garçon. C’est souvent le cas, lors d’une seconde grossesse avec l’envie finalement de se laisser porter et de laisser faire la nature. Cela permet aussi aux parents d’être plus attentifs lors des échographies, et de focaliser sur la santé du foetus au lieu du sexe de bébé. Et puis, pour une maman c’est un superbe cadeau que de découvrir le sexe de son bébé de ses propres yeux, le jour de l’accouchement.

 

  1. Vous connaissez le sexe, révéler ou non le prénom ? telle est la question

Votre entourage sait que vous attendez un heureux évènement, vous avez craqué et choisi de connaitre le sexe de votre enfant, vous vous projetez plus facilement et pensez de suite à la recherche de prénom. Si tout se passe bien et que les parents sont d’accord sur le choix, que faire l’annoncer ou le garder secret, histoire qu’il y ait un peu de suspens pour la famille ?

Là encore, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, certaines mamans veulent partager le prénom pour que la famille puisse s’associer à cet heureux évènement et prier pour l’enfant à venir dans le cas de complications durant la grossesse par exemple.

D’autres parents préfèrent que cela reste dans la sphère intime et pendant 9 mois, le couple partage un secret, ce qui peut renforcer ses liens.

En outre, l’annoncer c’est prendre le risque que tout le monde donne son avis sur la question et ça, on en a pas forcément envie et puis cela peut nous influencer à changer.


La décision vous appartient !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)